À l'aventure!

16 mai 2014

Nos petits poussins sont arrivés!

Ça fait tellement qu'on pense à avoir des poules à la maison, ça se compte en années.  Nous sommes à la campagne, on a l'espace mais il y avait toujours un facteur qui nous faisait dire que ce n'était pas le bon moment: le manque de temps, un voyage prévu, le manque d'énergie... mais voilà, LE bon moment est arrivé.  Je suis à la maison (bon, j'ai l'impression d'être plus occupée que quand je travaillais mais au moins je suis à la maison!), on n'a pas de grand voyage prévu cet été mis à part quelques sorties en camping ici alors on se lance dans l'aventure.

Nous sommes allés chercher nos petits piou-piou mardi soir dernier.  Trois petits poussins qui deviendront des poules soyeuses... à moins qu'ils soient tous des mâles mais on ne le saura que dans quelques mois!  On nous a dit que c'était une des meilleure race avec les enfants puisque ce sont de petites poules, qu'elles sont dociles et calmes, elles ne peuvent pas voler bien haut.  Évidemment, elles ne sont pas grosses alors leurs oeufs ne seront pas très gros non plus, entre un oeuf de caille et de poule habituel.  Mais on a choisit cette race surtout pour l'aspect domestique et pour le plaisir des enfants. 

Le poulailler est en construction alors en attendant, nos poussins sont dans la maison pour quelques semaines.  Quand nous serons installé et qu'on aura pris une routine d'entretien avec eux, on songera peut-être à ajouter quelques poules pondeuses histoire d'avoir des oeufs frais toute l'année. 

Alors voilà donc nos nouveaux pensionnaires:

Mini A. avec son poussin Olaf. 

14 mai (11)

Mlle C. avec son poussin Juliette.  Elle a encore un peu peur de son poussin malheureusement, elle n'aime pas quand il bat des ailes et qu'il accroche ses petites griffes dans ses pantalons pour ne pas tomber mais elle le flatte volontier quand nous le prenons pour elle.IMG_1482

 

Et monsieur V. avec Chicky le bébé poussin.

18 mai (9)

Et une petite photo de famille... savourez-la parce que ce n'est pas évident à prendre avec 3 enfants ET 3 poussins qui courent partout!

18 mai (23)

Posté par gernouille1 à 11:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 avril 2014

Histoire de toupet!

Tout le monde me dit et me répète à quel point ma fille me ressemble.  C'est tellement vrai, autant physiquement avec ses joues, son petit nez que par son indépendance.  Une autre chose qu'elle a hérité de sa maman, la pauvre, c'est sa tignasse épaisse et bouclée à souhait.  Ceux qui ont les cheveux lisses et fins nous envient mais c'est tellement difficile à coiffer.  La pauvre ne peut pas porter les cheveux complètement déttacher parce qu'elle a une grande frange dans les yeux.  On a essayer de la laisser allonger mais ça lui donne l'allure de la condidate de la voix!  Mais ses cheveux poussent très lentement et elle doit constamment avoir une tresse ou une petite couette dans le toupet avant de faire le reste de la coiffure.  Constamment, elle me dit qu'elle voudrait être un garçon pour ne pas avoir à laver et coiffer ses cheveux.  Nous sommes donc parties entre filles pour une journée chez la coiffeuse.  Voilà notre avant:

avant (3)avant (1)avant (2)

 

Je sais, la pose est curieuse mais mes amis facebook comprendront le concept!

IMG_0825

Et voilà notre après:

après (3)

après (4)

IMG_1081

IMG_1082

Et puis, comme je suis incapable de replacer le toupet de mlle C. de cette façon et qu'il est toujours dans ses yeux, on a sorti les ciseaux hier et elle adore le résultat! 

IMG_1319

 

Posté par gernouille1 à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Joyeuses Pâques!

Oui, bon, je sais que ça fait déjà plus d'une semaine mais j'ai manqué de temps pour partager les photos!  Avec papa absent pendant 10 jours, nous n'avons pas eu à nous faire prier pour profiter de notre fin de semaine de 4 jours en famille!  Câlins, bisous, chocolat, soleil, amour... c'est pas mal le résumé de notre fin de semaine!

IMG_1185

IMG_1191

IMG_1192

IMG_1194

IMG_1197

Et puis c'est là que bébé a commencé la chasse avec les grands... oh qu'il aime le chocolat celui-là... comme sa maman!!

IMG_1199

IMG_1202

IMG_1204

IMG_1207

IMG_1211

Et le butin!

IMG_1215

IMG_1220

IMG_1223

IMG_1224

IMG_1225

IMG_1226

IMG_1228

On déjeune... oui bon, je n'ai pas pu m'empêcher de faire des assiettes de circonstance pour les enfants!

IMG_1230

IMG_1231

Et puis direction Les Cousins Rondeau pour passer l'après-midi et pour le souper traditionnel de Pâques.  Cette année, nous avions un couple d'amis pour fêter avec nous et c'est moi qui avait la tâche de la chasse aux cocos.  J'ai ajouté un quotient de difficulité histoire qu'elle soit intéressante autant pour mini de 3 ans que la grande de 11 ans et pour qu'elle dure plus de 3 minutes.  Pari remporté: elle a duré au moins 20-25 minutes! 

Première étape, on se choisi un coéquipier et on cherche un coco géant au premier étage dans lequel on trouvera les couleurs et le nombre d'oeufs à trouver par la suite.

Paques (8 of 59)

Paques (11 of 59)

Deuxième étape, on cherche les 9 cocos de la couleur de la carte de son équipe et le coco bonus.

Paques (21 of 59)

Paques (26 of 59)

Paques (23 of 59)

3e étape: on ouvre le coco bonus pour résoudre l'énigme qui indiquera où est caché le trésor (un endroit différent pour chaque équipe).

Paques (38 of 59)

Paques (39 of 59)

Et voilà, chacun son trésor!  Je sais, j'ai un peu exagéré sur la grosseur mais c'est ce qui arrive quand on va chez costco 2 jours avant Pâques et que les paquets de 4 sont déjà en promotion!  Et ils sont tellement heureux ces enfants!

Paques (49 of 59)

Après un délicieux souper (potage, nos premières brochettes sur le bbq de la saison et plein de bonnes salades), un gâteau à la vanille et à la crème au beurre à l'érable décoré pour la journée!

Paques (51 of 59)

retouche

Posté par gernouille1 à 10:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 avril 2014

Petit d'homme sur ses pattes d'en arrière!

Voilà, depuis mercredi dernier, à 14 mois et demi, notre mini nous marche sur ses 2 pattes d'en arrière de long en large de la cuisine avec un grand sourire!  Voilà les images à l'appui prises jeudi après-midi, désolée pour le vidéo de côté, semble-t-il que j'étais trop excitée de le voir trotinner que je n'ai pas réalisé que je tenais l'appareil de côté!  Regardez jusqu'à la fin, ça vaut la peine ;)

 

Posté par gernouille1 à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2014

Je ne suis plus un bébé...

Il ne parle pas encore mis à part "maman", "papa", "bye bye" et "ita" (pour son grand frère!) mais je suis certaine que s'il le pouvait nous clâmerait qu'il n'est plus un bébé!  Regardez-lui l'air:

IMG_0789

IMG_0791

Il tente de prendre son indépendance sur certains points et de façon radicale mais d'un autre côté, il est encore le petit garçon à maman.  Il me suit à la trace dans la cuisine, voudrait que je l'aie constamment dans les bras et qu'on se promène d'une pièce à l'autre!  Mais dès qu'il trouve un point d'intérêt (un jouet nouveau, une porte d'armoire non sécurisée, une botte qui traîne, un papier par terre...) il part jouer enfin... jusqu'à ce que je bouge et qu'il se rappelle que j'existe et que mes bras seraient tellement mieux! 

 

Posté par gernouille1 à 22:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mars 2014

Un petit partage

J'en avais glissé un mot dans le temps des fêtes, j'ai pris le temps de réfléchir à ce que je voulais faire, j'ai eu un déclic et voilà, c'est parti pour un nouveau blog!  Je vous présente "Mes billets doux".   Ne vous en faites pas, mon blog ici va continuer d'être alimenté régulièrement par nos péripéties familiales, nos photos de vacances et de la frimousse de nos enfants parce que celui-ci est spécialement pour vous, notre famille et nos amis proches.  Toutefois, j'avais envie d'écrire un peu plus large, de partager un peu plus tout en étant un peu plus anonyme que je le suis ici!  Je vous invite à aller lire si le coeur vous en dit, à commenter ou simplement à cocher le bonhomme sourire qui traduit votre appréciation des textes et surtout, à le partager si vous pensez que ça vaut la peine de le faire :)

 

Posté par gernouille1 à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2014

Petit bonheur sur 2 pattes

C'est fou comme chaque étape de la vie nous impression encore même si c'est la 4e fois que nous les vivons.  Ah non, bébé H. ne marche pas encore officiellement mais ça ne saurait tarder.  Il se lève debout depuis quelques mois, il y a 3 semaines, il faisait ses 2 premiers pas et la semaine dernière, il a pu en faire 4 ou 5 mais il manque encore d'assurance.

IMG_0625IMG_0626

 

IMG_0630IMG_0632

Et puis il grimpe et fait des cascades, pas étonnant avec son frère casse-cou!

IMG_0642IMG_0643

 

Ce soir, il a eu droit à sa première coupe de cheveux officielle!  On lui avait bien fait le tour d'oreilles une fois ou 2 mais il était temps de lui faire un belle petite coupe "propre" parce que ça commençait à devenir un peu rebel!  Il a eu bien du plaisir!

IMG_0720

IMG_0724

IMG_0727

IMG_0729

IMG_0731

 

Posté par gernouille1 à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2014

1 mois moins 1 jour...

... mon dernier billet remonte à beaucoup plus loin que je ne le pensais!  Il faut dire que l'homme est plutôt absent depuis 2 semaines.  Après avoir mis la progression de sa carrière en veilleuse pendant quelques années, voilà que la famille est complète, le petit dernier grandit et il est temps de reprendre du service.  Ça fait tellement longtemps que ses supérieurs souhaitent le voir faire le cours pour accéder au prochain grade qu'ils ne lui ont pas laissé le temps de changer d'avis avant d'entamer les démarches.  Avant Noël, il faisait déjà le premier module du cours à distance donc à la maison.  Depuis 2 semaines et jusqu'à Pâques, il suit les 3 modules suivants de façon consécutive. 

Avant le jour 1 du-dit cours, nous ne savions pas à quoi nous attendre, s'il allait pouvoir revenir le soir, s'il allait revenir les fins de semaine.  Nous avons fait le plein d'amour avant que ça ne commence juste au cas.  Avec l'homme qui avait 5 jours de congé à prendre avant la fin de l'année fiscale (et avant son cours évidemment) nous avons pu avoir en profiter et avec la St-Valentin qui a clos cette belle semaine, nous avions l'excuse toute indiquée.  Mlle C. voulait des repas thématique alors elle a été servi:

Muffins betteraves, canneberges et chocolat avec un smoothie aux fraises pour le déjeuner.

IMG_0561

Sandwich aux oeufs réinventé (oeuf cuit dans le trou de la rôtie et un coeur au beurre à l'ail gratiné) concombre et fraises pour les petits, salade de roquette, fraises et noix pour papa et maman pour le dîner.

IMG_0567

Pour le souper, ils ont pu faire leur propre pizza en forme de coeur et pour le dessert, un gâteau forêt-noir (gâteau au chocolat, crème au beurre à la cerise recouvert de crème fouettée) smarties et kit-kat. 

 IMG_0568IMG_0556 IMG_0572

Nous avons couché les enfants et l'homme s'est occupé de nous préparer une râclette avec une crème brûlée à partager digne des meilleurs restaurants! Une belle journée pleine d'amour!

IMG_0127

Pour en revenir au cours, à notre grand bonheur, il se donne sur la base ici et même s'il partage une chambre avec 7 collègues, qu'il a un lit, qu'à peu près tout son matériel militaire s'y retrouve, il peut revenir dormir à la maison.  Toutefois, ce cours implique des contraintes, des restrictions et un horaire très serré.  Il doit se présenter le dimanche soir à 18h pour quelques heures.  En semaine, il part un peu après 5h le matin et il doit obligatoirement prendre ses 3 repas à la cuisine. Il a du temps pour pour faire de la préparation et de l'étude entre 18h et 20h et il a des tâches obligatoires à faire entre 20h et 20h30, c'est-à-dire nettoyer les aires communes.  Il revient donc à la maison quelque part entre 20h45 (quand tout va bien) et minuit incluant le vendredi. 

Les enfants ne le voient donc pas ou très peu s'ils sont chanceux pendant la semaine.   J'imagine que lorsqu'on a un conjoint peu impliqué dans la vie familiale, ça ne change pas la routine mais nos enfants ont la chance d'avoir un papa très présent et moi, un mari attentionné dont je suis complètement folle amoureuse!  Nous formons une équipe du tonnerre et nous partageons les tâches même si je suis à la maison alors quand il est absent, je dois tout réorganiser mon quotidien pour arriver à faire seule ce qu'on fait normalement à deux.  Et je sais qu'il voudrait faire sa part malgré ses longues journées et la fatigue alors je fais en sorte que tout ait l'air sous contrôle et qu'il ne semble avoir rien à faire quand il revient le soir.  Ceci dit, je pense que je me débrouille plutôt bien et je suis prête à affronter les 2 moments où il devra partir plusieurs jours de suite (vous comprendrez que je n'indiquerai pas les dates précises pendant lesquelles je serai seule et vulnérable à la maison sur internet!)

Toutefois, ça me manque de ne pas pouvoir communiquer avec mon homme quand je le souhaite.  On est habitué de pouvoir s'appeler n'importe quand en cas d'urgence, de se texter plusieurs fois par jour juste pour se rappeler qu'on s'aime.  Mais là, niet.  Téléphones cellulaires et i-bidules ne doivent pas être à la vue et encore moins sonner pendant la journée.  Ce qui fait que ce matin, je suis bien mal prise: j'ai besoin d'accéder au site de notre compte fidélité de l'épicerie mais c'est l'homme qui l'a créé et ne m'a pas donné le mot de passe.  Il y a bien une façon de le récupérer: je dois simplement répondre à une question... mais il a choisit probablement la seule dans la liste à laquelle je ne connais pas la réponse!  Ah que je l'aime mon homme ;)

 

Posté par gernouille1 à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2014

Message à relire dans 2 ans

Voilà, le titre dit ce qu'il a à dire: ce billet est à but thérapeutique seulement, un message pour me remonter le moral et me concaincre de ne pas perdre espoir dans 2 ans quand nous traverserons cette fichue étape pour la 4e et dernière fois.  Je parle ici de la propreté Rolling Eyes.  C'est probablement la pire étape à passer avec son bébé qui grandit parce que c'est celle sur laquelle on n'a aucun contrôle.  Avec la suce, on peut simplement la jeter et endurer les cris et les pleurs quand on en a marre mais avec la mauzus de propreté, non seulement on se bute à son entêtement encore plus fort que le nôtre mais en plus, on doit faire 3 brassées par jour pour laver les bobettes, laver les planchers au moins 10 fois et on a les mains dans le caca.  Non, je l'annonce publiquement, je n'ai aucune patience pour cette étape et c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais "entraîné" mes enfants à être propre, j'ai attendu (non sans pianoter des doigts sur le coin du comptoir que ce moment arrive) qu'ils soient prêts!  Je sais, c'est complètement lâche de ma part mais oh tellement plus agréable et surtout plus rapide! 

Ma stratégie: expliquer en long et en large comment fonctionne le système digestif, la toilette, promettre un bonbon quand il daignera utiliser le-dit appareil à bon usage et attendre!  Bon, évidemment, il faut faire des tests de temps en temps parce qu'on pourrait facilement attendre jusqu'à 17-18 ans pour qu'ils soient propres.  Comment reconnaître que son bébé n'a pas la maturité physique d'aller sur la toilette?  Facile!  S'il ne marche pas, qu'il babille et qu'il bave, il est de toute évidence trop tôt à moins d'avoir la patience de pratiquer l'hygiène naturelle infantile.  Si chéri ne peut retenir ses sphincters plus de quelques minutes (bref s'il fait pipi 3 fois par terre en 15 minutes), il n'est pas prêt.  S'il fait le bacon pour ne pas aller sur la toilette ou s'il se cache pour faire ses besoins, c'est le temps de remettre une couche.  On l'entend souvent mais on ne le répète jamais assez: le jour où le déclic se fait, on n'aura pas à demander aux 15 minutes si chéri à envie parce qu'il ira de son plein gré, il gardera les mêmes bobettes du matin au soir. 

Et puis maintenant, c'est l'heure du récit tellement fascinant du "comment ça s'est passé"! 

Chez nous, le déclic se fait tardivement.  Monsieur V. et mlle C. ont été propre de jour exactement au même âge: 2 ans et 10 mois.  Pour le plus vieux, il a été propre pour le #2 à 3 ans et 1 mois, quans sa soeur est née (on n'a donc pas eu de pause de couches!) et quelques semaines plus tard pour la nuit.  Mlle C. a été propre pour les #2 en même temps mais la couche de nuit est restée plusieurs mois.

Depuis 3 mois, je désespère donc que mini A. soit propre.  Il n'avait aucune motivation, ne comprenait pas comment relâcher ses sphincters... en fait oui, à chaque test, il était propre pour le #2 (alors que ça devrait être plus difficile!) mais comme on devait retourner à la couche pour le #1 parce qu'il n'y arrivait juste pas, il ne prenait pas la peine de demander la toilette!  J'en étais à me dire qu'il commencerait l'école avec la couche aux fesses! 

La semaine passée, on a fait un énième test d'une journée le mercredi mais avec une pull-up parce qu'il veut vraiment garder les sacs à dos (ils disparaissent quand la couche est mouillée).  Comme d'habitude, il a fait son #2 dans la toilette.  Mlle C. l'a vu faire pipi dans la toilette mais j'étais sur le balcon à attendre l'autobus du grand alors j'ai dû faire confiance à ma grande sur ce coup-là.  Il a mouillé sa pull-up par la suite ce qui me laissait de gros doutes.  Le lendemain, on a continué le test mais il a fait son #2 dans la pull-up au groupe de jeux et je me suis fâchée (mea culpa!) je lui ai dit que j'en avais assez de changer des couches, qu'il était grand, qu'il pouvait aller à la toilette et je lui ai remis une couche voyant très bien qu'il n'en avait rien à faire de mon découragement!  Vendredi matin, ça avait pourtant fait son petit bonhomme de chemin: il m'a demandé des bobettes pour sa sieste.  Évidemment, pas question que je lui mette des bobettes pour le dodo, je ne l'ai encore jamais vu faire pipi dans la toilette de mes yeux vus!  Il a essayé de faire pipi dans la toilette sans résultat donc couche et dodo.  Il s'est relèvé au bout de 30 minutes me disant qu'il avait envie de pipi... oui, oui, messemble, j'en ai vu d'autre: dans ton lit et dodo.  Il est redescendu et au bout de quelques minutes, mon grand m'a appelé me disant que son frère à fait pipi et caca dans la toilette.  Il avait enlevé sa couche tout seul pour y aller.  J'accepte de lui mettre des bobettes étant donné que la sieste est presque terminée de toute façon.  Il est allé à la toilette de lui-même plusieurs fois en demandant à son frère ou sa soeur de l'accompagner.  C'est que quand il faisait quelques choses dans la toilette, il avait droit à un tatoo ou un bonbon... et les grands aussi!  La meilleure façon de suscité de l'encouragement de leur part!  Ils étaient aussi contents que mini A. à chaque fois.

La journée s'est terminée avec les mêmes bobettes que celles mises à 13h.  Il voulait bien les garder pour la nuit mais non merci pour moi!  Samedi, un seul petit accident dans la journée, il était bien triste et voulait remettre une couche mais quand il a vu que je n'étais pas fâchée une miette, il a retrouvé de la motivation.  Dimanche, un petit accident le matin aussi seulement.  Lundi matin?  Il s'est levé avec la couche complètement sèche et il a demandé d'aller à la toilette alors que d'habitude, on doit se battre pour lui enlever la couche de la nuit qui déborde! 

On ne criera pas victoire trop vite, le test ultime se fera demain à la garderie, mais j'ai bien l'impression qu'on peut noter 3 ans et 25 jours comme date officielle de la propreté ;)

27 janvier propre depuis 4 jours (3)

Posté par gernouille1 à 09:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2014

"Quel objet du quotidien vous manquerait si on vous l'enlevait pour une semaine?"

 Si on me posait la question là, maintenant, tout de suite, je réponds sans hésitation: ma balayeuse!

Il faut savoir que j'ai toujours eu une relation tendue avec mon aspirateur.  J'haîs passer la balayeuse, bon, c'est dit.  Je repousse toujours la tâche, je l'ai longtemps déléguée à l'homme mais comme il n'aime pas plus ça que moi, on se retrouvait avec de nouveaux amis en poussière!  Quand nous n'étions que 2, une fois par 2 semaines, c'était assez propre pour moi!  Le reste de l'appartement était propre-propre-propre... mais je ne passais pas souvent l'aspirateur!  Avec un ou deux enfants, il faut le faire plus souvent?  Bah, on avait un chien qui se prenait pour Rumba (l'aspirateur robot)!  Bon, une fois par semaine parce qu'il faut le faire mais c'était une véritable corvée.  Avec le 3e, je me suis liée d'amitié avec le balai pour au moins ramasser entre les coups d'aspirateur.  Je suis du type qui préfère passer un coup de balai que de devoir sortir l'aspirateur, le brancher, le passer, le ranger. 

Mais voilà qu'avec 4, il a fallut que je travaille notre relation parce que ça en fait des miettes ces petites bêtes-là.  La cuisine avait l'air d'une usine à chips après chaque repas.  D'autant que je suis dorénavant une petite femme au foyer.  Pas que je me sente la responsabilité de tenir la maison propre pour le retour de l'homme mais parce que je ne peux échapper à la vision des graines sur le plancher pendant la journée!  J'ai finit par comprendre que pour solidifier notre relation, je devais lui donner une place dans mon quotidien, dans mon espace vital.  Ma balayeuse a donc élu ses quartiers dans la cuisine, derrière le fauteuil depuis octobre.  Je l'aimais tellement que je l'utilisais 2 fois par jour!  Ce n'était pas compliqué, elle était branchée en permanence, je n'avais qu'à la sortir de son trou, ramasser les miettes et hop dans le coin.  Mais voilà que j'ai tirer un peu trop sur la corde... au sens propre comme au figuré puisque l'enrouleur automatique a cessé de fonctionné ce qui est quelque peu dangereux avec un petit minou qui se promène partout et qui adore se faire des colliers avec tout ce qu'il trouve.  Mais, oh! Bonheur!  Notre balayeuse était garantie et on va nous la réparer.  Ça, ça veut dire que j'ai dû la laisser partir lundi matin, avec la larme à l'oeil.  Nous avions notre petite routine: je faisais la vaisselle après le dîner pendant que bébé était sagement assis dans sa chaise-haute.  Pendant que je terminais de laver la table, mlle C. m'aidait en faisait le plus gros et moi je repassais dans les coins par la suite. 

15 1 an (38)

Mais voilà que cette semaine, je dois me contenter de mon balai avec des poils fous qui envoi la poussière partout sauf dans le porte-poussière. Je me demande comment j'ai fait pour m'en contenter pendant tant d'années alors que j'avais un aspirateur dans la maison!  Et, il a bien fallu que je casse un pot en verre sur la céramique du plancher pour que je réalise à quel point c'est tellement pratique de passer un coup d'aspirateur pour s'assurer qu'il ne reste pas de petits morceaux de verre sur le plancher plutôt que de passer un linge mouillé à 4 pattes. 

Vivement le retour de mon Dyson dans quelques jours avant que je fasse une déprime sévère!

Posté par gernouille1 à 13:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]